Before words could go free,
there was a Stranger In A Strange Town...

Je t'aime encore...

Quand les ados font des choses très mauvaises,
Quand tu prends le chocolat pour mes fraises,
Quand ton p'tit chien fait pipi au tapis,
Quand tu préfère q'mes cheveux deviens gris,

Je t'aime encore...

Quand t'as pas le temps de raser tes jambes,
Quand tu concentre sur tes cartes et tes bombes,
Quand tu m'permet pas dès que j'veux te parler,
Quand t'es fatigué à la fin du journée,

Je t'aime encore...

Quand c'est le temps que t'as mauvais humeur,
Quand tu me dit q'tu deviendrai chômeur,
Quand nous ne voyons pas 'vec la même œil,
Quand pour ton enfance t'es pris dans le deuil,

Je t'aime encore...

Quand ça nous semble que nos rêves sont trop loin,
Quand nous sommes séparés par l'boulevard Gouin,
Quand j'dois rester ici et t'devrai être là-bas,
C'est le temps que j'rêve d’être toujours dans tes bras,

Et je t'aime encore plus...
 

2 comments:

emerald said...

I can't believe you wrote all those things! lol
I love my very crazy man... you'd be dead if I was in my PMS.
;)

Amber Sylvia Worsley said...

AWWWW! So sweet! :P